• Accueil

     

    Samedi  11 juin 2011      

     

     Je crois que le moment est venu de rire un coup… tu veux bien ?

    Écoute écoute…

     

    Au cours d'une promenade en montagne dans les Alpes, un parisien se perd dans le brouillard. Après avoir longuement erré, il aperçoit une cabane et frappe à la porte :
    - Y-a quelqu'un ?
    - Ouaip ! Qui est la ?
    - Je suis parisien, et je me suis égaré. Pourriez-vous me dire comment on fait 
       pour redescendre dans la vallée ?
    - Aucune idée ! Je suis un petit garçon, et je ne peux pas vous ouvrir.
    - Alors demande donc a ton père...
    - Je ne peux pas il est sorti quand maman est rentrée.
    - Et ben demande à ta mère alors :-(
    - Maman est sortie quand grand-père est rentré...
    - Bordel de merde ! Bon demande à ton grand-père de venir alors...
    - C'est pas possible ! Il est sorti quand mon grand frère est rentré...
    - Bon alors appelle ton grand frère.
    - Ben il est sorti quand je suis rentré...
    - Cré non de Dieu… Mais bon sang de bon sang, vous n'êtes jamais en famille 
    chez vous ?
    - Ben si, à la maison… mais pas ici ! Ici c'est les chiottes !!! 
     

     

     

    Un vieux monsieur fréquente le même club du troisième âge qu'une veuve qu'il aime secrètement. Un jour, prenant son courage à deux mains, il la demande en mariage et elle accepte avec enthousiasme.
    Le lendemain le vieux monsieur lui téléphone.

    -  Ce que j'ai à vous dire est un peu embarrassant;  Hier je vous ai demandé en mariage, et je ne me souviens pas si vous m'avez répondu oui ou non.

    -  Oh, comme je suis contente que vous m'appeliez ! Je me souvenais d'avoir dit oui, mais je ne savais plus à qui !...

     

      

    C'est l'histoire d'un vieux monsieur qui est atteint de la maladie d'Alzheimer. Son fils qui l'aime beaucoup, mais qui n'en voit plus le bout décide avec l'accord du père de le placer dans une maison de retraite médicalisée.

    Le jour de la séparation arrive. Le fils et son vieux se retrouvent dans le bureau de direction en compagnie de la directrice et d'une infirmière.
    Pendant que le fils signe les papiers, le vieux se penche tout doucement sur son côté vers la droite. L'infirmière bondit et vient arrêter le mouvement in extremis.
    Quelques minutes plus tard, le vieux recommence à pencher, cette fois-ci vers la gauche. Encore une fois, l'infirmière bondit et parvient à arrêter la bascule du vieux dans sa course.
    Quelques temps plus tard, le corps du vieux se met à pencher en avant: Cette fois-ci, l'infirmière l'attache carrément à sa chaise.
    À ce moment, le fils a fini de remplir les papiers. Il se lève et demande à son père:
    - Alors papa, tu vas te plaire ici?
    Et le vieux répond:
    - Ouais, je pense. Mais à mon avis, ils me laisseront jamais péter tranquillement.

     

     

    Prospère revient au pays pour y couler une paisible retraite. Il rencontre une ancienne copine d’école qui le reçoit avec ces mots :

    - Oh, mon vieux complice !

    Et à Prospère de répondre :

    -   Oh, mes couilles aussi !

     

     

    Un jardinier d'un grand hôtel découvre que ses rosiers font plus de dix mètres de haut. Il découvre également des tomates de 10 centimètres de diamètre, des melons de dix kilos...

    Il appelle le directeur et lui dit :

    -   Moi, je veux bien que l'hôtel héberge le Tour de France, mais dites aux coureurs d'arrêter de pisser dans le jardin !

     

      


    2 commentaires
  •  

    Mercredi  08 juin 2011  

      

           Accueil

    Et le soja…?  

     

    Qu’en est-il du soja ? On nous murmure, qu’après le concombre, lui aussi serait disculpé… Alors, pas le concombre, pas le soja…

    J’ai beau chercher, je ne trouve aucun démenti et aucune accusation, le net dit tout et le contraire !

    Après les concombres, la piste des graines germées serait écartée. Les premiers test sur les graines d'une ferme allemande soupçonnées de véhiculer la bactérie Eceh, responsable de la mort de 22 personnes en Europe, sont négatifs, ont révélé lundi les autorités sanitaires régionales rapporte Francisco Bonilla de REUTERS.

    Dans cette affaire, ou que l’on regarde, tout est trouble, tout est flou…

    En attendant je ne remange toujours pas de concombres ni de soja. 

    La prudence est mère de sécurité !  

      

    Accueil

      

      

     


    5 commentaires
  •  

     

    Lundi  06 Juin 2011  

      

    Accueil   

     

    Fukushima : Tout va très bien...

     

    C’est ce que l’on veut nous faire croire… En réalité tout va de mal en pis ! Le niveau de radioactivité ne cesse d’augmenter. La centrale nucléaire de Fukushima, en arrêt depuis le séisme suivi du tsunami le 11 mars dernier, a atteint un nouveau pic sans que les médias ne semblent s’y intéresser beaucoup. Quand on y met le paquet, on sait fermer la gueule aux médias, à tous les médias.

    Selon le Figaro, : « Radioactivité record à Fukushima Au sein du réacteur numéro un de la centrale nucléaire de Fukushima les relevés de la radioactivité indiquent un niveau jamais atteint depuis le début de la catastrophe nucléaire, trois mois plus tôt, selon l'agence d'information Kyodo qui se base sur des données provenant de Tepco. »

     

    Une autre petite question du néophyte : En regardant la photo du site accidenté et en sachant que tous les jours des millions de litres d’eau de mer sont déversés sur les réacteurs en fusion, je me demande ce qu’ils en font de toute cette eau contaminée ? Sois disant elle est stockée sur place… dans ce panier percé ? Des milliards de litres ? Quand on sait que l’immense océan est juste devant la porte…    

    Accueil 

     

      

      


    1 commentaire
  • Vendredi, le 3 juin 2011

     

    Me voici, me revoilà !

    Je ne ferais pas trop de commentaires sur mon retour peux glorieux...

    Une année en exil... dur, dur...

    J'ai crû que sur EklaBlog j'allais péter le feu...

    bon, n'en parlons plus, me revoilà,

    sur WordBlog, en même temps

    salut !

     

    Concombres tueurs ou tueuses

    Des concombre tueuse… cela ne m’étonne qu’à moitié… Depuis le temps que nous obligeons ce sympathique cucurbitacée de se laisser reproduire comme s’ils sortaient d’un moule, d’un poids et d’une mesure toujours à peu près identique.

    Je me souviens du jardin potager de mon papa, il y avait toujours un carreau réservé aux concombres, nous les adorions tous. Chaque concombre avait une forme et une dimension différente, ils poussaient comme la nature voulait.

    Comment s’y prennent-ils pour fabriquer des concombres clonés ? La nature ne doit pas avoir grand chose à faire là dedans…

    Et c’est la même chose pour la plupart des légumes et des fruits. Essaie donc d’acheter des tomates comme nous en avions dans notre jardin, des petites, des grosses, des bossues, des tordues… mais toutes avec un bon goût de tomate

    Comme les concombres, les tomates aussi sont devenues uniformes...

    Ça fait peut-être joli sur un plat ou dans un panier, comment diable font-ils, ces apprentis sorciers ?

    Et, est-ce sain tout ça ?

    Quelle genre de manipulation se cache-t-il derrière tout ça ? Manipulation génétique, chimique, ou Dieu sait quoi... ?

    Je parierais ma dernière chemise qu’actuellement ils sont en train de faire des essais avec les oranges. Cette année je n’ai pas trouvé une seule orange "normale" sur le marché. La plupart du temps il n’était pas possible de séparer les quartiers proprement, c’est comme s’il manquait une "peau" entre les quartier…

    Aujourd’hui on apprend que les concombres tuent, demain ce seront les tomates, les carottes, les oranges et les pêches… D’ici à ce qu’il sera dangereux de manger des pommes de terre et qu’il nous faudra bouffer que des trucs fabriqués par l’agro-industrie…

    Y a d'la joie !


    2 commentaires
  •  

    Samedi  28 Mai 2011      

    Accueil 

      

    Le boucher des Balkans

     

    Les médias nous apprennent que Ratko Mladic a été arrêté en Serbie.

    Accueil

    C’est lui, le boucher des Balkans, l’assassin de Srebrenica, où quelque 8’000 hommes et adolescents musulmans bosniens furent massacrés :

     

     Accueil

                          Le voici avec son compère Radovan Karadzic     

    Comme par miracle il a été découvert, après seize ans de « traque », quand la Serbie veut adhérer à l’Union Européenne… Il vivait tranquillement chez des membres de sa famille (!) à une centaine de km de Belgrade.

     

    Il va rejoindre Radovan Karadzic dans la prison de  à La Haye pour y attendre un procès qui coûteras une fortune aux contribuables…

     

    Ont-ils fait des procès, eux, à leurs victimes ?

     

    Accueil

      

      

     


    2 commentaires
  • Accueil

     

    27 Mai 2011

    Je ne voulais pourtant plus rien 
    mettre sur DSK jusqu'à ce que 
    l'on y voie plus clair. 
    Cet article de "C'est la Gêne" 
    est trop bien torché et corrés-
     pond trop à mes idées pour ne 
    pas l'empruter avec mon sans-
    gêne habituel...
    Je n'ajoute rien, sauf à la fin 
    ma blague, tout aussi habituelle.
      
     

    Quelque part entre Dreyfus et Talleyrand

    Ces dernières jours, beaucoup de voix se sont élevées pour dire que l'on parle trop de l'affaire DSK nous rappelant -à juste titre- que les avis c'est comme les trous de balle: tout le monde a le sien. Certes, on a pu vérifier certaines vilaines tendances qui voient nos journalistes confondre avec un peu trop de légèreté info avec édito. Mais l'affaire a aussi révélé à quel point nos  faiseurs d'opinion peuvent s'avérer faux cul lorsqu'ils publient sans la moindre retenue les images de la déchéance de l'ex boss du FMI, s'asseyant allégrement sur la législation française en matière de présomption d'innocence et le lendemain, dans un vague souci de nous jeter un peu de poudre aux yeux déontologique,  y vont tous de leur édito du type "Devait-on publier ces images?".

    Ce qu'il y a de passionnant dans cette affaire, ce n'est pas tant sa nature qui relève du sordide, mais plutôt sa résonance dans le jeu des clivages traditionnels de la société française. Beaucoup des supporters de DSK toujours sonnés par la disgrâce de leur champion, agitent hypocritement la ressemblance de cette affaire avec celle, vieille de plus d'un siècle, qui vit la France se déchirer autour de la mise aux fers d'un capitaine alsacien. 115 ans après le procès d'Alfred Dreyfus qui avait vu le paysage politique français  tracer sa silhouette entre droite nationaliste et gauche progressiste, le cas DSK procède par brouillage des valeurs. Brouillage qui voit, comme le faisait remarquer La Meuf, des femmes adopter des positions violemment sexistes tendant à excuser le plus inacceptable des comportements; brouillage des repères moraux de certains sympathisants socialistes aveuglés par un anti-sarkozysme irrationnel et partis dans une fuite en avant du type: "Je préfère voter pour un violeur que pour Sarko"(entendu pour de vrai dans une salle de cinéma); confusion idéologique qui voit des figures historiques de la gauche montrer leur vrai visage: celui de phallocrates blancs ayant un peu trop abusé des productions Marc Dorcel et pour lesquels la parole d'une soubrette noire demeure quantité négligeable.

    Une autre ligne de fracture apparait, celle entre les hommes de la génération de Strauss-Kahn et les jeunes adultes dont je suis. Cette réflexion m'est venue lors d'une conversation avec mon père qui m'a expliqué avec des mots simples qu'il ne croyait pas à l'hypothèse du viol; comme beaucoup de gens, il s'imaginait déjà glisser un bulletin DSK dans l'urne  et, désormais privé de cette perspective, il ne peut s'empêcher de maudire cette trouble-fête aux plumeaux maléfiques. Mon père (que je n'accuse aucunement de sympathie pour un comportement criminel) m'expliqua que contrairement à ce qu'essaient de nous faire croire les inquisiteurs yankees, les choses ne sont pas si simples et que parfois, le désir se loge dans la zone ténue entre refus de façade et consentement implicite.

    Les hommes de la génération de mon père sont les produits de cette mentalité qui prône la conquête et qui veut qu'on aille "chercher" la femme que l'on désire. À cet égard, les femmes, premières cibles de cette rhétorique conquérante, aiment à répéter qu'un tsar demeure bien plus sexy que tous les  mahatmas du monde. Talleyrand n'a-t-il d'ailleurs pas écrit en son temps que les femmes pardonnent parfois à celui qui brusque l'occasion mais jamais à celui qui la manque? DSK, présenté sur nos contrées comme un séducteur patenté, paye le prix pour n'avoir pas pris la mesure du décalage sémantique entre l'acception française du verbe "séduire", latine, abstraite et finalement chaste, et son acception anglo-saxonne ("to seduce"): frontale et sexuelle.

    Cette affaire nous donne à réfléchir sur ce qui fonde les lois vertigineuses de l'attraction: désirer, c'est admettre que la frustration est un moteur. Et séduire, c'est dominer.

     

    Accueil 


    votre commentaire
  •  

     

      Jeudi  26 Mai 2011  

        

     Accueil

     

    Le gouvernement helvétique a décidé ce mercredi le 25 mai 2011 de débrancher les centrales atomiques dès qu'elles auront atteint 50 ans !

     

    Le parlement légiférera à ce propos en juin, mais la décision est prise, bravo !

     

    Le gouvernement a donc opté pour un abandon progressif de nos cinq centrales nucléaire, bravo !

    En 2019 la centrale de Beznau I devrait être arrêtée, Beznau II et Mühleberg en 2022, celle de Gösgen serait fermée en 2029 et celle de Leibstadt en 2034.

     

    Ce qui me chicane dans l’annonce de cette décision du Gouvernement suisse, c’est le conditionnel que Doris Leuthard, notre ministre de l’énergie, utilise. Devraient être arrêtés, seraient fermées…

     

    Enfin, c’est un premier grand pas, je suis certain que les démonstrations de masses des anti-nucléaires y sont pour quelque chose, en tous cas elles ont fait comprendre à nos gouvernants qu’ils ne peuvent plus ignorer les voix des adversaires de l’atome.

     

    Je suis très fier que mon pays sera parmi les premiers à abandonner et proscrire l’énergie nucléaire, bravo !

     

      Accueil

      

     


    5 commentaires
  • DSK

      

    Mardi  24 Mai 2011      

     

     Accueil

     

     

    DSK

     

    Jusqu’à maintenant je n’ai pas parlé de DSK l’affaire est trop trouble, tout peut être vrai, mais tout pourrait aussi bien être faux et le contraire...

    Je ne montrerais donc que quelques dessins humoristiques, sans vraiment prendre parti, que des questions...

     

     

    Accueil

    Un accident ?

      

     

    Accueil

     

    Mais oui, un accident...

    dessin de : http://chribactu.20minutes-blogs.fr/tag/strauss+khan

     

     

    Accueil

     

      

    Quand je te dis...

    dessin de :  http://chribactu.20minutes-blogs.fr/tag/strauss+khan 

      

      

    Accueil

     

              Mauvaise interprétation ??...

     

     

     

    Accueil

    C'est trop injuste...  

     

    Accueil

     

    Et si... ? ? ?

    dessin de Soulcié : http://tibosoulcie.net/public/material_billets/Presse/100205_sine_dsk_sauveur_social_capitalisme_web.jpg&imgrefurl  

      


    3 commentaires
  •      

    Lundi  23 Mai 2011 

    Revenons à zero.

     

    Pour t’inscrire à ma Newsletter

    il y a un seul moyen

    ajoute ton adresse e-mail dans

    cette case, ici à droite, que j'ai nommée "Lettre d'infos"  :

        

    >>>>>>> 

    Merci de le faire maintenant !

    Pour te remercier voici une belle tulipe peinte par :

    http://ptitartiste.eklablog.fr/une-ptite-presentation-c209291

      

     Accueil 


    votre commentaire
  •  

     

     

    Samedi  28 Mai 2011      

     Accueil

     

    À malin, malin et demi…

     

    Je me suis cru très malin en inscrivant tous mes contacts à ma Newslettre.

    Pour ce faire, j’ai inscrit leur adresse e-mail dans le formulaire ad-hoc qui se trouve à droite de mon blog et simultanément je leur ai envoyé un e-mail pour leur signaler que je les avais inscrits.

    Malin comme je suis, je me suis imaginé que cette inscription leur sera soumis à approbation, je supposais qu’il n’était pas possible que quelqu'un inscrive une autre personne.

    Faut croire que je ne suis pas assez malin… , mon système - que je croyais fort malin - n'a pas fonctionné.

    Plusieurs corredspondants m’ont signalé qu’ils ne trouvent pas la case pour confirmer…

     

    Quelqu’un pourrait-il éclaircir ma lanterne… 

     

    Comment aurais-je dû procéder ?

     

    D'avance merci !

      

    Tu vois, je n'oublie pas la blague...

    Accueil 

      

      


    8 commentaires