• Mon beau sapin

    Lundi 24 décembre 2012 

    à 10h40 j'ai 5° sur mon balcon

    Ciel brumeux 

     

     

    COUP D'ŒIL PAR MA FENÊTRE

    BLICK AUS MEINEM FENSTER

     

     

     

    Cette année ce village de Noël remplace le sapin traditionel

    Dieses Jahr ersetzt dieses weihnachtliche Dorf den Tannenbaum

     

    Depuis le temps qu'on se connaît tu dois savoir que je ne suis pas croyant. Non-croyant comme l'étaient mes parents, mais cela ne les avait pas empêché de nous faire de belles fêtes de Noël. Voici un petit article que j'avais mis dans le N° 5 de mon "Pourquoi pas ?" : 

     

     

    Mon beau Sapin   

     

    Une fois de plus, c'est une odeur qui me vient à l'esprit lorsque je pense à mes Noëls d'enfant. L'odeur du sapin , mêlée à celle des biscuits que maman fabriquait dans son four à la cuisine.

    Loin d'avoir une éducation religieuse à la maison, nous fêtions toutefois Noël très chaleureusement.

    Nous devions aller au lit, comme tous les jours, après le souper.

    Je n'oublierais jamais la joie qui m'envahissait lorsque maman ou papa nous réveillait dans la nuit du 24 décembre, la veille de Noël. Déjà je sentais l'odeur si caractéristique du sapin.

    Avec respect, presque religieusement, nous nous dirigions vers le salon, illuminé par les bougies d'un sapin qui nous semblai immense, il touchait presque le plafond. Sapin garni de chocolats multicolores, de boules, guirlandes et cheveux d'anges. Sous l'arbre une grande crèche avec tous les personnages traditionnels et un grand troupeau de moutons. Sur un guéridon s'entassaient les cadeaux dans des emballages de Noël, munis de beaux rubans et d'étiquettes avec des noms que nous tentions de déchiffrer, du coin de l'œil, l'air de rien…

    Nous chantions des chants de Noël et récitions des poèmes, papa jouait du violon.

    Le plus jeune avait le droit de distribuer les cadeaux. Nous recevions toujours de l'utile; des habits ou chaussures, mais naturellement aussi des jouets. La plupart du temps ces derniers étaient fabriqués par papa. Nos premiers plots, nos premiers animaux, les petits chars et les voitures étaient soit en bois, soit en aluminium, matières que papa savait transformer comme un artiste. Maman nous avait tricoté des pulls ou confectionné un pyjama.

    Tout nous faisait énormément plaisir, les habits aussi.

    Nous savions que les cadeaux ne tombaient pas du ciel, que c'était maman, papa, les grands-parents ou autres membres de la famille qui les offraient.

    Après le grand déballage c'étaient les grandes effusions de remerciements de part et autre.

    Souvent grand-maman et grand-papa passaient Noël chez nous.

    Maman faisait les meilleurs biscuits de Noël du monde ! Les mandarines, oranges, noix et noisettes ne manquaient jamais. En ce temps-là cela n'allait pas de soi.

    Le 25 à midi nous mangions toujours la salade russe. Un Noël sans salade russe, que papa tenait à préparer lui-même, n'aurait pas été Noël. Une tradition que Papa avait ramené de sa Russie natale. Cela n'avait aucun rapport avec ce que nous connaissons généralement sous l'appellation de salade russe. J'en raffole toujours et nous en faisons à chaque Noël.

    J'ai essayé de créer cette même ambiance avec mes enfants. J'espère qu'eux aussi se souviennent des beaux sapins de Noël de leur jeunesse…  

        

     

    de gauche à droite:  Herta, maman, Hubert, et moi

    von links nach rechts: Herta, Mamma, Hubert und ich

     

     

    Montag, 24. Dez. 2012

    Um 10 Uhr 40 habe ich 5° auf meinem Balkon 

    dunstiger Himmel  

     

    Wir  kennen uns nun schon seit einiger Zeit, Du wirst sicher wissen, dass ich nicht gläubig bin. Nichtgläubig wie es meine Eltern waren, was sie aber nicht verhindert hat uns immer sehr schöne Weihnachtsfeste zu machen. Hier ein kleiner Artikel den ich im N° 5 meines "Warum nicht ?" gebracht hatte :  

     

    Mein schöner Tannenbaum   

     

    Einmal mehr, ist es ein Geruch der sich mir aufdrängt, wenn ich an die Weihnachten meiner Kindheit denke. Der Geruch des Tannenbaumes, gemischt mit demjenigen der Biskuits die Mamma in ihrem Backofen herstellte.    

    Obschon wir Daheim keinerlei religiöse Erziehung hatten, feierten wir Weihnacht immer sehr herzlich. 

    Wie jeden Abend mussten wir nach dem Nachtessen zu Bett gehen.

    Nie werde ich die Freude vergessen, die mich übermannte, wenn Mamma   oder Papa uns in der Nacht des 24. Dezembers aufweckten. Schon konnten wir den so charakterlichen Geruch des Tannenbaumes riechen.  

    Respektvoll, fast religiös, gingen wir in Richtung der von Kerzen beleuchteten Wohnstube, Kerzen des Weihnachtsbaumes, der bis zur Decke reichte, er schien mir riesig. Der Baum war mit farbigen Schokoladen, Kugeln, Girlanden und Engelshaaren geschmückt.

    Unter dem Baum eine grosse Krippe mit allen traditionellen Figuren und einer grossen Schafsherde. Auf einem Tischchen waren die Geschenke, in schönem Weihnachtspapier, mit farbigen Bändern und mit Namensetiketten die ich zu entziffern versuchte, aufgetürmt.

    Wir sangen Weihnachtslieder und sagten Gedichte auf die wir in dfer Schule gelernt hatten. Papa spielte Violine.  

    Der jüngste hatte das Recht die Geschenke auszuteilen. Wir erehielten immer nützliche Sachen, Kleider oder Schuhe, aber natürlich auch Spielsachen. Meistens hatte sie Papa selber hergestellt. Unsere ersten Spielklötze, die ersten Tiere, Wagen und Automobile waren aus Holz oder Aluminium, Materiale die Papa wie ein Künstler zu verwandeln wusste. Mama strickte uns Pullover oder schneiderte Pyjamas.  

    Alles machte uns grosse Freude, auch die Kleider.

    Wir wusste, dass die Geschenke nicht vom Himmel runter fielen, dass Mama, Papa, die Grosseltern oder andere Familienmitglieder sie uns schenkten. Nach dem grossen Auspacken kam das grosse Danke sagen vom einen zum anderen…  

    Die Grosseltern verbrachten oft die Weihnachtstage bei uns.

    Mama machte die besten Weihnachtsbiskuits der Welt ! Mandarinen, Orangen, Nüsse und Haselnüsse fehlten nie. Seinerzeit war dies gar nicht so selbstverständlich.

    Am 25. gab es immer russischen Salat zum Mittagessen. Weihnacht ohne russischen Salat, den Papa immer selber machte, währe keine Weihnacht gewesen. Eine Tradition die Papa aus seiner russischen Heimat mitgebracht hatte. Dieser russischer Salat hat nichts zu tun mit dem was wir unter diesem Namen allgemein verstehen. Ich schwärme immer noch davon, auch machen wir ihn jedes Jahr zu Weihnacht.

    Ich habe versucht für unsere Kinder dieselbe Atmosphäre zu erwecken. Ich hoffe, dass auch sie sich an die schönen Weihnachtsbäume ihrer Jugend erinnern werden…  

     

    Frohe Weihnacht

     

     

    « CaricaturesLa vraie Salade russe »

  • Commentaires

    1
    Mardi 25 Décembre 2012 à 10:52

    Quel beau texte Erwin ! Ces Noëls d'antan c'est à nous de les fabriquer... pas facile aujourd'hui dans nos sociétés mais on fait ce qu'on peut avec notre époque... En te lisant, je découvre que nous avons un autre point en commun après la Suisse de mon tonton... la Russie de ma grand-mère ! Pas de salade russe pour Calendal mais toujours des gâteaux russes au milieu des 13 desserts ! C'est ce qu'on appelle un bon mélange des genres, pas vrai !? Quant à la religion, tu le sais, en Provence, c'est un brave pataquès ! C'est ainsi que les gens se pressent à la Messe de minuit, la seule à laquelle beaucoup assistent après enterrements et naissances, tout simplement pour fêter la venue d'un minot parce qu'un minot par chez nous... c'est sacré ! Et, il était bien beau hier soir, au milieu des bergers et des moutons...


    Je te souhaite à toi et ta tribu, UN TRES BEAU NOEL paisible et calme, dans la joie et l'amour. Mistouline & Mistoulin

    2
    Mardi 25 Décembre 2012 à 11:10

    Coucou mon Ami, Quelle belle histoire, que c'est bon de se rappeler certains souvenirs d'enfants surtout à Noël. Je ne connais pas la "salade russe" à l'occasion peux-tu me donner la recette. Bonne journée de Noël, bises. Monique.

    3
    MICHEDERENNES Profil de MICHEDERENNES
    Mercredi 26 Décembre 2012 à 12:27

    bonjour erwin

    grand plaisir de te revoir.

    j'espère que noel s'est bien passé pour toi. moi en famille avec enfants et petits enfants. un plaisir d'être ensemble.

    bien mangé, bien bu ... tu connais la suite mdr

    bonne fin de journée

    amicalement

    MIMI

    4
    bisette1205 Profil de bisette1205
    Mardi 1er Janvier 2013 à 14:28

    Bonjour Erwin,

    Ton papa était russe ???? Ma mère est également russe de Moscou. Je suis donc mi-russe et c'est juste une question en lisant  Noel chez vous.

    Bisous Bisette1205

    5
    Mardi 1er Janvier 2013 à 16:09

    @   Bonsoir bisette, non, papa était suisse, mais sa maman était russe. Ma grand-mère du côté de ma maman était suisse, mariée à un italien. Un sacré bon cocktail !  Le résultat est bon, y a qu'à me regarder... Ciao !!

    Erwin  

    6
    bisette1205 Profil de bisette1205
    Mardi 1er Janvier 2013 à 16:28

    Très bien Erwin le resultat est  bon , tu es plein d'humour !!!!!!


    Cioao Erwin



    Bisette1205


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :