• Douleurs que j'essaie d'ignorer

    Mardi 10 mars 2015

    Ciel bleu

    à 11h j'ai 12° sur mon balcon

     

    Douleurs que j'essaie d'ignorer

     

     

    Douleurs que j'essaie d'ignorer 

    Douleur, que j'essaie d'ignorer…

     

    Et si je te cassais une fois de plus les pieds avec mes douleurs. Cela ne t'en procureras certainement pas et ne les diminueras pas chez moi, mais ça fait du bien de pousser une gueulante. 

    On dit toujours que l'on ne ressent rien du côté paralysé…  Je suis périplégique du côté droit, eh bien, mon côté droit sait trop bien me faire comprendre qu'il est toujours là. Oui, c'est vrai si je bute contre quelque chose avec le côté droit de mon corps, je ressens une gêne, une drôle de sensation, mais pas vraiment une douleur. Si une mouche marché sur mon bras droit je ne le sens pas si je ne la vois pas mais si je la vois il me semble que je sens chaque pas qu'elle fait…

    En ce qui me concerne j'ai une douleur sournoise, souvent lancinante, dans mon épaule droite. Le toubib m'a dit qu'il s'agit d'une périarthrite, et m'a prescrit un antidouleurs qui a de moins en moins d'effets. Jusqu'à maintenant j'ai refusé un traitement à base de morphine, il me semble que ce serait le début d'une fin.

    Je ne sais pas combien de temps je pourrais persister dans cette voie. Quelqu'un a t-il le même problème ? Peut-il me conseiller.

     

    Douleurs que j'essaie d'ignorer

               

     

    Dienstag, den 10. März 2015 

    Blauer Himmel

    um 11h habe ich 12° auf meinem Balkon

     

    Schmerzen die ich versuche zu ignorieren…      

    Wieder einmal will ich Dich mit meinen Schmerzen bestürmen. Es wird bei Dir sicher keine solche hervorrufen und wird die meinen kaum mindern, es tut aber so gut eine Kanonade loszulassen !  

    Man sagt immer, dass man an gelähmten Körperteilen nichts spü!rt…  Ich bin Periplegiker in der rechten Hälfte meines Körpers, aber oha, diese weiss nur allzu gut verstehen zu geben, dass sie immer noch da ist. Ja, wenn ich mit meiner rechten Seite an etwas stosse, verspüre ich eine Behinderung, ein komisches Gefühl, nicht aber einen wahren Schmerz. Wenn eine Fliege auf meinem Arm spaziert fühle ich nichts wenn ich sie nicht sehe. Wenn ich es aber sehe sscheint es mir ich fühle jeden Schritt den sie mit ihren 6 Füssen macht.   

    Was mich anbetrifft, habe ich ständig einen heimtückischen, oft stechenden Schmerz in meiner rechten Schulter. Mein Arzt sagt mir es handle sich um Periarthritis und schreibt mir Schmerzlindernde Medikamente vor die aber immer weniger wirken. Bisher habe ich jede Behandlung auf Morphin Basis abgewiesen, ich habe das Gefühl, dass dies der Anfang eines Endes wäre.  

    Ich weiss nicht wie lange ich diesen Weg beibehalten kann. Hat jemand dasselbe Problem ? Kannst Du mich beraten ?

     

      

    Douleurs que j'essaie d'ignorer

     Das Leben ist stärker als der Schmerz

     

     

     

    « On ne connaissait pas l'écologieY en a marre ! »

  • Commentaires

    1
    Mardi 10 Mars 2015 à 11:21

    Bonjour , 

    C'est particulièrement injuste d'être paralysé et de ressentit tout de même la douleur !Je vois que tu te débats contre  le cafard mais tu as de l'énergie : "das Leben ist stârker als de Schmerz  ", dis-tu . Je comprends que tu hésites devant les médicaments à base de morphine .As-tu essayé l'acupunture qui t'apporterait peut-être un soulagement et (ou) les huiles essentielles que je ne connais pas du tout mais dont certains disent grand bien ?

    Je te souhaite de retrouver l'optimisme avec le printemps qui va chasser l'humidité et le froid qui ne doivent pas t'arranger .

    2
    Mardi 10 Mars 2015 à 12:15

    Cordiale salut Erwin,     Je ne suis pas compétant pour te répondre, cependant je pencherai vers une médecine douce avant d'utiliser l'artillerie de la médecine "classique". L'idée de Pulsatilla me semble tout à fait raisonnable.

    3
    Mardi 10 Mars 2015 à 15:30

    bonjour 

    je vois qu'il y en a pout tout le monde,mais pour toi c'est la total

    des comprimés Morphinique ,j'en prend  uniquement quand j'ai des douleurs ,sa fait effet 24 H.....je me limite  et en prend que très rarement ,,je ne suis pas accro ,sa me fait plutot peur 

    courage les beaux jours arrivent ,tout va mieux allée ,bonne soirée bises 

    4
    Mardi 10 Mars 2015 à 15:40

    Oh ! C'est affreux de souffrir comme ça, je sais ce que c'est du côté de l'arthrose mais tu as raison, ne prends pas de morphine, j'ai failli y rester avec ça !!! Il se pourrait que l'acupuncture te soulage, et ce n'est pas dangereux, tu pourrais peut-être essayer .

    Bon courage et essaye de dire m... à la douleur (Je sais c'est plus facile à dire qu'à faire ).

    5
    Mardi 10 Mars 2015 à 17:54
    nays&

    Bonsoir Erwin

     

    je ne sais malheureusement pas te conseiller....mais la souffrance est intolérable a l'heure actuelle il DOIT y avoir un remède qui puisse te soulager sans pour autant abimer les autres organes comme souvent avec les antiinflammatoires

    bon courage Erwin :(  j'espère que çà passera ..vite...

     

    bises*

    6
    Chauve-souris
    Mardi 10 Mars 2015 à 19:32

    Oh cher Erwin comme cela fait du bien de pouvoir pousser un coup de "gueule" quand la douleur est trop forte... une polyarthrite dit-tu.. cela n'est pas drôle du tout et tous les merveilleux conseils que nous t'adressons ne ferrons hélas pas avancer !! Toutefois tu arrives encore à trouver de merveilleux slogans. BRAVO j'ai enlevé deux FF au verbe souffrir ça c'est beau et positif a retenir !! ainsi que la Vie et plus Forte que la Douleur !!. Tu as vraiment toujours des exemples à nous adresser et c'est fantastique. 


    Pour tout ce long chemin particulièrement difficile et depuis si longtemps, nous pouvons que te féliciter pour cette VOLONTE qui te caractérise. Personnellement je veux en prendre "de la graine".. car il nous arrive de nous plaindre pour moins !!


    Avec mes chaleureuses pensées et amitiés, bonne fin de journée à tous deux.

    7
    Mercredi 11 Mars 2015 à 07:15

    Ce n'est pas parce qu'un membre est paralysé ou absent qu'il ne fait pas souffrir, bien sur on peut enlever les deux ff pour en sourire, mais il arrive un moment ou cela ne suffit pas, as tu essayé l'hypnose? J'ai entendu dire que l'on pouvait obtenir des résultats surprenants, et il y a l'avantage de ne pas devenir dépendant d'une drogue, car si l'hypnose fonctionne sur toi tu pourrais essayer de pratiquer l'auto-hypnose, ce qui te donnerait un peu plus d'autonomie face à tes douleurs

    amicalement

    Claude

    PS: Je n'ai rien de comparable à toi, mais j'ai aussi quelques dysfonctionnements  douloureux que j'arrive à maîtriser avec le mental

    8
    miette 2
    Jeudi 12 Mars 2015 à 08:19

    Bonjour Erwin,

    Beaux messages d'intérêt!

    Et si j'y allais, moi aussi, avec ce qui est un de mes dadas (tu me connais) : concerne le rôle des champs électromagnétiques qui, eux, provoquent souvent de l'inflammation ? Quand on sait que les électrons de tout notre corps ont, justement, un champs électromagnétique, je dirais de bien arrêter, le plus possible, toutes les pièces branchées sur l'électricité et le wi-fi ... la journée cela est mieux géré mais pas la nuit!

    Je pense à Toi et je t'embrasse. Miette

     

     

    9
    Dimanche 29 Mars 2015 à 17:11

    Bonjour Erwin. Est-ce que ta douleur est toujours là ?  J'espère que c'est moins pire. Bon dimanche malgré tout.

    10
    Lundi 30 Mars 2015 à 10:29

    Dimanche ou pas, la douleur ne connaît pas de répit....

    Erwin 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :